Concerts Classiques Épinal

Accueil > Les échos de la saison 2022/2023

Les échos de la saison 2022/2023

Les Échos du Concert du dimanche 20 novembre 2022 à l'Auditorium de la Louvière

Le Concert Idéal

Marianne Piketty et Le Concert Idéal sur la scène de la Louvière d'Epinal
© Concerts Classiques d'Épinal

Le coup de coeur

Il porte si bien son nom « Le Concert Idéal », quand à Epinal, Marianne Piketty et ses musiciens tracent les méandres de la carte du Tendre sous leurs pas de danse si légers, aux sons envoûtants de la musique, glissant sans cesse de l'ombre à la lumière.
« À l'âge d'or de la musique italienne, durant l'ère baroque, Venise brille de mille feux et l'on célèbre encore aujourd'hui le foisonnement artistique qui y régnait alors.
En s'appuyant sur de nombreux documents inédits, la violoniste talentueuse Marianne Piketty et le Concert Idéal se lancent dans l'aventure d'un voyage au coeur de cette École Vénitienne, où tant de courants musicaux, parfois antagonistes, anachroniques se sont côtoyés.
Des fièvres virtuoses de Vivaldi à la solennité de Ziani, des affects de Strozzi aux danses de Turini, en saluant l'élan majestueux de Gallo, la passion dévorante d'Albinoni et l'inspiration tragique de Monteverdi, le Concert Idéal lève le voile sur un domaine où la raison cède souvent le pas aux sens et à la force de l'imaginaire. Avec une mise en espace et en mouvement imaginée par le chorégraphe Olivier Fourés, musicologue et spécialiste de Vivaldi, Le Concert Idéal célèbre l'École Vénitienne avec des oeuvres rares, parfois inédites, pour un vibrant hommage à la mosaïque sonore de la cité italienne. »
Le public a chaudement félicité Marianne Piketty et son groupe de musiciens danseurs qui semblaient voler sur la scène de la Louvière, portés par une musique enchanteresse et une chorégraphie merveilleuse. Un coup de coeur à la mesure du talent conjugué.

Ouverture du Concert "Vivaldi l'Age d'Or" par Gérald Beaumont
© Concerts Classiques d'Épinal

Chorégraphie musicale © Concerts Classiques d'Épinal

De l'ombre à la lumière © Concerts Classiques d'Épinal

Le salut au public après un si beau spectacle
© Concerts Classiques d'Épinal

Marianne Piketty félicitée par les élus d'Epinal et de Mirecourt © Concerts Classiques d'Épinal

Les Échos du Concert du mardi 8 novembre 2022 à l'Auditorium de la Louvière

Le Trio Talweg à Epinal

Une soirée mémorable

Après avoir accueilli les musiciens et le public, la Vice-Présidente des Concerts Classiques nous livre son impression : Une soirée de musique de chambre de haute volée avec des oeuvres magnifiques de Brahms et de Schubert.
Un concert à la force émotionnelle intense, une musique interprétée par des artistes inspirés dont l'enthousiasme a gagné toute la salle.
Le Trio Talweg nous a conviés à un voyage introspectif dans l'imaginaire de deux compositeurs emblématiques.
Il a fait vibrer le public grâce à une interprétation pleine de sensibilité, de générosité et de ferveur ; offrant une opulente palette de richesse de couleurs et de sonorités, de tendre lyrisme et de douce lumière de mélancolie.

Unanimes, exceptionnellement conquis, les mélomanes ont été très chaleureux et particulièrement enthousiastes.

L'accueil de la Vice-Présidente Kédija Bellal
© Concerts Classiques d'Épinal

Le violoniste Sébastien Surel © Concerts Classiques d'Épinal

Le pianiste Romain Descharmes et la tourneuse de page
© Concerts Classiques d'Épinal

Le violoncelliste Eric-Maria Couturier © Concerts Classiques d'Épinal

Le salut au public © Concerts Classiques d'Épinal

Les Échos du Concert du samedi 22 octobre 2022

Orchestre National de Metz Grand Est

Dans un même mouvement © Concerts Classiques d'Épinal

Le message du Président

Chers amis,
Quel plaisir de prendre la présidence des Concerts Classiques d'Épinal ! Quel défi de succéder à Jean-Pierre Moinaux qui aura marqué de son empreinte cette vénérable association musicale ! J'aurai la chance de le relever avec une équipe soudée, compétente tout entière tournée vers le bonheur du partage de la musique avec vous, cher public ! La musique n'est pas l'affaire d'une élite. Elle est un formidable vecteur d'émotion et de plaisir et sans doute, un outil de cohésion sociale dès lors qu'elle s'ouvre à tous sans démagogie.
Une ouverture telle qu'elle a été démontrée avec pertinence et musicalité lors du concert de l'Orchestre national de Metz Grand Est. Les quatre compositeurs - Salieri, Mozart, Haydn et Beethoven - ont tracé le chemin de « la musique de l'avenir » en s'émancipant du baroque pour aller vers le classicisme et les prémices du romantisme ! Compositeurs admirablement défendus par deux jeunes artistes : la cheffe d'orchestre Marzena Diakun d'une autorité naturelle face à ses musiciens et Théotime Langlois de Swarte dont on admire le naturel du phrasé et la splendide sonorité.
Olivier Erouart

La passation de pouvoir © Concerts Classiques d'Épinal

Compliments et remerciements © Concerts Classiques d'Épinal

Marzena Diakun en symbiose avec l'Orchestre © Concerts Classiques d'Épinal

Marzena Diakun et Théotime Langlois de Swarte dans un même mouvement
© Concerts Classiques d'Épinal

La cheffe et l'Orchestre sous les applaudissements du public © Concerts Classiques d'Épinal

Le soliste et l'Orchestre sous les applaudissements du public © Concerts Classiques d'Épinal

Un bel ensemble © Concerts Classiques d'Épinal

Une salle bien remplie © Concerts Classiques d'Épinal

Rencontre entre Théotime Langlois de Swarte et des étudiants de l'Ecole de Lutherie de Mirecourt
© Concerts Classiques d'Épinal

Des étudiants très à l'écoute © Concerts Classiques d'Épinal